UBS Kids Cub Blog

Comment Angelica Moser, espoir de l’UBS Kids Cup, est-elle passée pro ?

Photo: Swiss Athletics/Ulf Schiller

L’UBS Kids Cup, un tremplin pour voler haut

Le sport est une passion pour vos enfants? Ils regardent avec admiration les pros de l’athlétisme qui participent à des compétitions nationales et internationales? Ils voudraient être comme eux? Celles et ceux qui inspirent vos enfants ont fait leurs débuts pas à pas. Angelica Moser a réussi le grand bond vers le sport d’élite et son parcours montre que ce genre de rêves peut devenir réalité.

Pas à pas vers les médailles

Aujourd’hui, Angelica Moser est championne d’Europe du saut à la perche en salle. Mais elle aussi a commencé petite, en faisant de la gymnastique artistique à l’âge de 3 ans. La mère d’Angelica est coach d’athlétisme et Angelica s’est vite prise de passion pour le monde du sport: «Ma sœur a commencé l’athlétisme avant moi. Comme j’admirais ma maman et ma sœur, j’ai aussi voulu essayer.» Selon la devise: telle mère, telles filles ! En 2011, elle participe pour la première fois à l’UBS Kids Cup et se classe au troisième rang de la finale suisse. Un an plus tard, c’est même la médaille d’or qu’elle vient chercher sur le podium. Rien ne peut l'arrêter !

Elle a continué à s’entraîner: d’abord avec sa mère, puis auprès d’autres entraîneurs qui l’ont toujours poussée à se dépasser. La sportive a maintenant 23 ans et continue à travailler sa performance. En même temps, elle bûche pour les études de gestion d’entreprise qu’elle suit à l’Université de Berne.

Les rêves peuvent se réaliser

Angelica a pris son essor avec l’expérience qu'elle avait accumulée dans les compétitions de l’UBS Kids Cup et célèbre maintenant des victoires internationales. Vos enfants voudraient se lancer comme Angelica? Voici quelques conseils qui pourront les aider:

Discipline

Quand les enfants commencent un nouveau sport, l’entraînement les aide à améliorer leurs capacités. À l’âge de l’école primaire, il s’agit plutôt de jouer à des jeux qui font bouger, sans forcément cibler les exercices. Mais il est important de réserver des moments pour s’entraîner et c’est souvent une question de gestion du temps. De la discipline et une certaine routine hebdomadaire, même quand les enfants n’en ont pas envie, les aideront à poursuivre leurs objectifs à long terme. S’entraîner régulièrement sur des semaines et des mois est une des méthodes les plus efficaces pour s’améliorer en tant qu’athlète.
Un journal d’entraînement est un outil à la portée de tout sportif. Noter les effets des séances d’entraînement, comment l’enfant s’est senti après et les objectifs qu’il a atteints, c’est une super opportunité d’apprendre ce qui fonctionne ou pas pour son corps. Cela aide aussi à structurer la communication avec l’entraîneur du club, si vous en avez un.

 

Entraînement

Vos enfants devraient se concentrer sur certaines aptitudes. Pendant l’entraînement, mieux veut travailler une aptitude spécifique et répéter régulièrement ce type de mouvement jusqu’à ce qu’il soit parfaitement maîtrisé!
Il peut être utile pour les enfants de s’exercer avec un ami ou un entraîneur pour que ceux-ci les observent et puissent leur donner des conseils sur les points qu’ils peuvent améliorer. Pendant l’exercice, il faut rester patient avec soi-même. Si un mouvement ne réussit pas du premier coup, il est bon de faire autre chose et de revenir ensuite à ce qui a posé problème.
Pour nous les humains, l’esprit de compétition et une certaine impatience sont des choses normales. Dans le sport comme dans la vie, on veut des résultats rapides et on surestime souvent ce qui peut être atteint en une année. Il n’existe pourtant pas de solutions rapides ou de raccourcis. Une vraie progression demande du temps. Il arrive que la progression ne soit pas visible: peu importe. L’entraînement est comme une spirale ascendante – avec le temps et des hauts et des bas quotidiens, on finira par constater des changements vraiment profonds.

Alimentation

Les enfants devraient veiller à ce qu’une grande partie de leurs calories quotidiennes proviennent de glucides. Leurs repas devraient contenir des sucres lents comme les fruits, les céréales complètes, le riz, les haricots et les pâtes complètes. Il vaut mieux éviter les céréales raffinées et les glucides transformés, qui n’apportent que peu de nutriments essentiels et de fibres.
N’oublions pas non plus les bonnes protéines: il n’est pas nécessaire d’en manger à chaque repas, mais les protéines devraient être un élément important de l’alimentation quand on s’entraîne régulièrement. L’albumine est importante pour réparer et renforcer les muscles. Les snacks des enfants devraient comporter des noisettes, noix, amandes et noix de cajou.

Les graisses malsaines et une alimentation grasse devraient être évitées: en règle générale, pour rester alertes, vos enfants devraient s’abstenir de consommer des aliments gras et donc lourds avant l’entraînement ou une manifestation. Toutefois, il est important de ne pas se laisser détourner entièrement de certains aliments et de ne pas se fixer des règles alimentaires trop strictes. Mieux vaut viser une alimentation globalement saine sans se restreindre trop durement. Le mieux est l’ennemi du bien. En quantité modérée, des graisses provenant d’avocats, d’huile d’olive et même de chocolat noir peuvent être bonnes pour la santé.


De l’eau! L’apport en liquide est important pour conserver sa santé et son énergie toute la journée, spécialement pour les sportifs. Vous devriez avoir une gourde d’eau près de vous toute la journée et boire toutes les 15 à 20 minutes pendant les entraînements ou les compétitions. N’attendez pas d'avoir soif pour boire de l'eau. La soif signifie généralement que vous avez déjà trop peu absorbé de liquide.

Toi aussi, prends le départ !

La carrière d’Angelica montre qu’on peut s’améliorer sans cesse et réaliser ses rêves. Toi aussi, tu peux commencer à disputer des compétitions et t’envoler haut avec l’UBS Kids Cup ! C’est le premier pas qui compte – car nous sommes un tremplin !

Possibilités de concourir

L’argent, ça s’apprend

Découvrez notre guide des familles pour aborder les questions financières avec vos enfants.

Lire maintenant